Surprise, cette taxe qui concerne des millions de Français augmente dès le 1er janvier 2024

Surprise, cette taxe qui concerne des millions de Français augmente dès le 1er janvier 2024

Vous pensiez être à l’abri de la hausse des impôts ? Détrompez-vous. Une taxe qui touche près de 20 millions de foyers fiscaux va augmenter de 10% au 1er janvier 2024.

Il s’agit de la taxe d’habitation, qui concerne tous les occupants d’un logement, qu’ils soient propriétaires ou locataires.

Qu’est-ce que la taxe d’habitation ?

La taxe d’habitation est un impôt local qui sert à financer les services publics des communes et des intercommunalités. Elle est calculée en fonction de la valeur locative du logement, qui dépend de sa surface, de son confort et de sa situation géographique. Elle est également modulée selon le revenu du contribuable et le nombre de personnes à charge.

Pourquoi la taxe d’habitation augmente-t-elle ?

La taxe d’habitation devait être supprimée pour 80% des ménages en 2023, conformément à la promesse du président Emmanuel Macron. Mais face à la crise sanitaire et économique, le gouvernement a décidé de reporter cette réforme et de maintenir la taxe pour tous les contribuables. Pour compenser la perte de recettes des collectivités locales, il a également prévu d’augmenter le taux de la taxe de 10% au 1er janvier 2024.

Comment réduire sa taxe d’habitation ?

Si vous trouvez que votre taxe d’habitation est trop élevée, vous pouvez essayer de la réduire en vérifiant que vous bénéficiez bien de tous les abattements auxquels vous avez droit. Les abattements sont des réductions accordées en fonction de votre situation personnelle ou familiale. Il existe différents types d’abattements :

L’abattement pour charges de famille : il s’applique si vous avez des enfants à charge ou des personnes invalides vivant sous votre toit. Il varie selon le nombre de personnes et le revenu du foyer.
L’abattement pour personnes âgées ou handicapées : il s’applique si vous avez plus de 60 ans ou si vous êtes invalide, à condition que votre revenu ne dépasse pas un certain plafond.
L’abattement général à la base : il s’applique à tous les contribuables, sans condition de revenus. Son taux est compris entre 1 et 15 %, en métropole, étant précisé que dans les DOM, il est de 40 ou de 50 % . Il correspond à une fraction de la valeur locative moyenne des logements de la commune.
L’abattement spécial à la base : il s’applique aux contribuables dont le revenu est inférieur à un certain seuil. Il correspond à une fraction supplémentaire de la valeur locative moyenne des logements de la commune.

Vous pouvez aussi contester la valeur locative de votre logement si vous estimez qu’elle est surévaluée. Pour cela, vous devez adresser une réclamation au service des impôts dont vous dépendez, en joignant les éléments justificatifs (bail, factures, photos…).

Comment payer sa taxe d’habitation ?

Vous devez payer votre taxe d’habitation avant le 15 novembre de chaque année, sauf si vous optez pour le prélèvement mensuel ou à l’échéance. Vous pouvez payer en ligne sur le site impots.gouv.fr, par smartphone ou tablette, par chèque, par virement ou par carte bancaire. Si vous rencontrez des difficultés financières, vous pouvez demander un délai de paiement ou une remise gracieuse au service des impôts.

Surprise, cette taxe qui concerne des millions de Français augmente dès le 1er janvier 2024

En tant qu’autrice passionnée du monde entrepreneurial, mes articles explorent les tendances innovantes, les défis stratégiques et les success stories qui façonnent le paysage des affaires. Avec une plume dynamique, je m’efforce de captiver les lecteurs en offrant des perspectives perspicaces et des conseils pratiques pour inspirer et informer les esprits ambitieux.